Plume d'Apolline

Quelques mots, quelques photos, quelques idées qui passaient par là

01 octobre 2010

Un soir

La bise s'essouffle à perte d'espoir

et fermant les poings des blancs néfliers

elle fait pleurer sa mandore noire

dans les bras de l'arbre... et le fait pleurer

à perte d'espoir.

Ce chant semble-t-il vient de chez les morts

tant il est navrant et mélancolique

l'air qui vient plaquer ses rauques accords

sur l'arbre perclus... et dont la musique

vient de chez les morts.

Le soir alourdi d'une larme veuve

cherche le recours des yeux de la nuit

le vent se souvient et l'arbre s'abreuve

au sanglot du soir... qui suspend le fruit

d'une larme veuve.

Posté par LeCroisic à 16:55 - Poésie - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • bonsoir

    bonsoir
    j'ai adoré
    bonne continuation

    Posté par anaska, 21 novembre 2011 à 22:32

Poster un commentaire